Manifestation « Pour un printemps québécois »

Voici de l’information pour une manifestation populaire qui aura lieu ce samedi à Montréal.

L’ensemble de la population est conviée à cette manifestation sous le thème « Pour un printemps québécois ».

Le texte de l’invitation est reproduit au bas du message.

Manifestation populaire

 

« Manifestation populaire du 14 avril
Pour un Printemps québécois!

Neuf ans, jour pour jour, après l’élection du gouvernement libéral, alors que des dizaines de milliers d’étudiants et d’étudiantes sont en grève depuis près de deux mois contre une augmentation massive des frais de scolarité universitaires, le mouvement étudiant lance un appel à la mobilisation citoyenne contre les gouvernements de Québec et d’Ottawa.

Depuis trop longtemps, libéraux et conservateurs font la loi. Coupures dans les programmes sociaux, baisses d’impôts aux entreprises, dépenses militaires records, recul des droits des femmes, mises à pieds massives, inaction devant les fermetures d’usines, hausse du seuil de la retraite à 67 ans, hausse des frais de scolarité, imposition de la taxe-santé, augmentation des tarifs d’Hydro-Québec... La liste des injustices libérales et conservatrices est longue!

Pendant que les cadeaux aux banques et aux grandes corporations se multiplient, on demande toujours aux mêmes de payer: les plus démuni-e-s et la classe moyenne se voient refiler la facture d’une crise dont les responsables se sont lavés les mains.

Le 14 avril 2012.
Neuf ans, jour pour jour, après l’élection du gouvernement libéral.
Deux semaines après le budget Harper.
Le Québec croît dans la rue!
Vers un Printemps québécois!
Si la grève est étudiante, la lutte doit devenir populaire! »

La SOGÉÉCOM en grève générale illimitée

Au terme d'une assemblée générale d'environ trois heures, les étudiants et étudiantes du Collège ont voté pour la grève générale illimitée en protestation contre la hausse de frais à l'université et contre les coupures dans les budgets des cégeps. La proposition de grève a été adoptée à forte majorité (+/- 75%) dans une assemblée d'environ 3200 personnes.

Les négociations entre les grévistes et l'administration du Collège, pour définir les paramètres du déroulement des activités au Collège durant les prochain jours, seront bientôt entamées. Une entente devrait être conclue dans le courant de la journée de demain. Nous en connaîtrons les détails dès que l'administration en feront part, probablement par courriel.

Pour rester informé au sujet du mouvement de grève, vous pouvez consulter le suite Bloquons la hausse, à http://www.bloquonslahausse.com/

Une manifestation est déjà prévue ce jeudi, 23 février, à 13h au Square-Phillips (Coin Sainte-Catherine et Place Phillips). Voir l'affiche pour plus de détails.

Formations FTQ à venir

Voici de l'information sur les formations à venir données par la FTQ. Si vous voulez plus de détails, ou pour vous inscrire à une de ces formations, contactez-nous.
 


Rapport aux membres sur le questionnaire de satisfaction

Suite à la présentation du rapport sur le questionnaire de satisfaction lors de l'assemblée générale, il nous fait plaisir de mettre en ligne les deux documents.

Appui à la lutte étudiante

Lors de l'assemblée générale du 6 décembre, deux représentants de la Sogécomm sont venus nous informer sur la lutte actuelle des étudiants collégiaux et universitaires. Suite à leur visite, nous avons adopté la résolution suivante :

Attendu que l'éducation devrait être un service public, accessible et de qualité,

Attendu la mobilisation des étudiants en défense de ces principes,

Il est proposé d'appuyer les efforts des étudiants du Collège et de partout au Québec pour bloquer la hausse des frais de scolarité à l'université et pour s'opposer au coupures budgétaires dans les cégeps.

Pour de plus amples informations sur le mouvement de protestation :

Site de la SOGÉÉCOM

Site de l'ASSÉ

Assemblée générale le 6 décembre à midi au B-5535

Voici les points à l'ordre du jour :

  1. Ouverture de l'assemblée
  2. Lecture et adoption de l'ordre du jour
  3. Adoption du procès verbal de l’assemblée du 4 octobre 2011
  4. Lutte des étudiants
  5. Rapport suite au sondage sur le climat de travail
  6. Suivi concernant les coupures
  7. Conseil syndical et délégué-e-s
  8. Relève au comité exécutif
  9. Varia
  10. Levée de l’assemblée

À mardi!

Manifestation étudiante @ Montréal - 10 novembre 2011

 

Nous étions présent lors de la manifestation étudiante du jeudi 10 novembre. La colère était palpable et il est clair que les étudiants sont mobilisés et n'hésiterons pas à faire savoir leur mécontentement face aux hausses de frais de scolarité. Nous serons de tout coeur avec les étudiants lors de leurs prochaines actions.

Soyons solidaires!

Congrès national du SCFP Vancouver 2011

 

Lors du congrès du scfp qui a eu lieu du 31 octobre au 4 novembre dernier, plus de 2000 délégués représentant plus de 600000 membres ont fait entendre leur voix sur les grand débats actuels. Voici les grandes problématiques abordées :

Coupures dans les services publiques.

Une multitude de sections locales vivent les même réalités que nous au collège. Ils font face à des abolitions de postes, à des pertes de droits d'exercer des moyens de pression, etc. De plus en plus, une vision de droite s'installe et viens museler les militants.

Un vent de conservatisme.

Face aux attaques du gouvernement conservateur actuel, le SCFP a réaffirmé son appui au NPD qui a une vision plus démocratique que le gouvernement au pouvoir. Ceci à mon sens ne constitue pas un chèque en blanc pour le NPD mais plutôt une alliance avec un parti politique qui tente à tout le moins d'être à l'écoute de tout les citoyens et non d'être à la solde des entreprises.

Occupation des villes

Le movement international d'occupation des villes a été encouragé lors du congrès autant de façon concrète que de façon idéologique. Le fait que des gens se rendent ainsi dans la rue donne un message clair : Les 99% en ont marre de souffrir pour le 1% qui nage dans la richesse.

L'accord économique et commercial global (AÉCG)

Le syndicat dénonce cet accord qui pourrait permettre aux multinationales de venir prendre le contrôle des services et des ressources tel les transports publics, l'eau, l'énergie et la santé. C'est encore une fois un accord pour les grandes corporations et contre les citoyens.

Il est très intéressant de voir que nous ne sommes pas seuls, que beaucoup vivent des problématiques similaires et qu'ensemble, il est possible de se battre et de faire entendre notre voix.

Beaucoup d'autres sujets plus pointus ont été abordés et nous vous invitons à consulter les sites internet en annexe ou tout simplement venir nous voir au bureau du syndicat, discuter avec nous et voir la documentation pertinente à ce sujet.

Aussi! Il s'agissait du dernier congrès national pour notre présidente. Voici une petite photo pour souligner l'événement :


Ginette Bussières en compagnie de Paul Moist (président SCFP), Charles Fleury (Trésorier national SCFP), Claude Généreux (ex Trésorier national SCFP) ainsi que d'autres délégués à leur dernier congrès.

Manifestons en rouge! 22 octobre 2011

Plusieurs employés se sont déplacés par un beau samedi pour venir manifester avec l'exécutif contre les coupures des services publics et les hausses de frais de scolarité. Nous n'étions pas beaucoup plus de 300 personnes mais malgré tout, nous croyons qu'il s'agit quand même d'une bonne participation étant donné qu'il s'agit d'un jour de congé et que nous sommes tout à fait conscient que nos membres ont déjà un emploi du temps chargé. Pour ceux et celles qui se sont déplacé, nous vous disons un grand merci!

Voici quelques photos prises sur le vif :

Résolutions votées à l'unanimité en réponse aux annonces de coupures

Lors de l'assémblée générale du 4 octobre 2011, les membres ont votés l'adoption des résolutions suivantes à l'unanimité :

  • Parce que les coupures demandées par le gouvernement sont irrationnelles;
  • Parce que malgré nos demandes au Collège de présenter un budget déficitaire et de ne pas accepter les coupures, celui-ci procédera à la compression de 590 000$ demandée par le ministère;
  • Parce que les employés et employées de soutien en ont assez de faire les frais de ses coupures et que le Collège veut maintenir son image en ne modifiant pas les services qu’il donne aux étudiants .
  • Il est résolu de mandater l’exécutif syndical à dénoncer les coupures par tout moyen jugé opportun par celui-ci;
  • Il est résolu de donner le mandat à l’exécutif syndical de négocier avec la partie patronale toutes mesures permettant de minimiser les impacts négatifs    des coupures sur les employés et employées de soutien et qu’une assemblée générale soit tenue pour entériner les ententes qui découleraient de ces négociations ;
  • Il est résolu que l’exécutif fasse pression sur le Collège pour que celui-ci revoit l’organisation du travail en collaboration avec le personnel de soutien.

Syndiquer le contenu